Jacques Legrand

romancier,conteur, fabricant  de chansons, capteur en poésie  .

Le 1er clown arrive avec un masque sur le front ou sur la tête. Il est très méfiant... Il va, il vient... Puis finit par s'assoir sur le banc... Le deuxième clown arrive, il porte un masque à son cou. Les deux clowns en se voyant sont pris d'une grande allégresse... Ils se touchent du coude, du genou, puis, ils se prennent dans les bras... Puis...
Le 1er clown se recule...
– Vous n'avez pas mis votre masque comme il faut !– ?
– Non ! C'est pas comme ça qu'on fait !
– Ah bon… ?
Titus sort un chiffon troué (un peu sale) de sa poche et montre à Maryvonne comment qu'on fait pour mettre son masque sur la bouche...
– Alors vous voyez là, c'est bien qu'il soit un peu troué, car ça permet de respirer... Sinon faut arriver à bien retenir sa respiration...
Maryvonne prend une grande respiration et met son masque comme lui montre Titus et puis elle bloque sa respiration... Elle devient rouge, écarlate... Elle baisse son masque pour souffler (Pfououou en postillonnant...) et reprendre une grande respiration, puis bloque sa respiration de nouveau et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Elle rebaisse son masque et prend à nouveau une grande respiration...
Pfouuuu !
Maryvonne :
– Faut s'exercer !
– Oui !
Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !
– C'est pas facile !
– Non !
Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !

– Vraiment pas facile !
– Oui, faut vraiment beaucoup s'exercer...
– Oui...
– Essayez encore...
Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate...Enlève son masque : Pfououuuuu !
Titus :
– Je vois que ça vient !
– Vous êtes sûr ?
– Oui, oui !
– Pfououou...
– Vous êtes encore un peu rouge, mais ça vient, ça vient !  (Et s'adressant au public, un peu menaçant) Et là aussi j'en vois qui respire derrière leur masque ! Hein !!! Retenez votre respiration !
Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !
– Vous êtes sûr que ça vient ?
– Oui, oui...
– Vraiment, vraiment sûr ? dit-elle inquiète...
– Sûr de sûr !
– J'ai pas l'impression ! dit-elle à bout de souffle...
– Si, si : ça vient ! Ça vient de chez viens !
– Vous êtes sûr, sûr, sûr ?
– Oui, recommencez ! (et s'adressant au public) Et vous aussi, faites un effort !
Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate...Titus encourage le public à en faire autant... Il leur montre comment faire...
Pfououuuuu !
– J'ai du mal à respirer !
– C'est parce que ça vient ! C'est un signe !...
– Vous êtes sûr ?
– Bien sûr ! Quand ça vient ça vient, on a l'impression que ça vient pas, mais c'est un signe que ça vient...
– Ah bon ?
– Oui, faut pas se fier aux apparences...
– Ah bon ?
– Oui, quand vous devenez rouge, rouge, rouge, ça veut dire que vous vous habituez à devenir rouge, rouge, rouge... C'est signe que ça vient !
– Vous êtes sûr ?
– Sûr de sûr ! Recommencez, c'est presque gagné !
– Ah bon ?
– Oui !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu ! Elle tousse, elle  tousse... Elle est au bord de l'apoplexie... Elle s'étrangle ! On croit qu'elle va vomir... Elle se plie en deux, et tousse encore... Prend de grandes respirations pour retrouver son souffle... Va-t-elle tomber dans les pommes ?
– Autrement, j'ai des ciseaux si vous voulez...
– … ? !(regard interrogatif au public)
– Oui, on peut faire des trous dans le masque pour bien respirer...
– … !!! (regards désappointés au public)
– C'est moins bon pour la santé... mais on peut mieux respirer...
– …
– Et ça fait faire moins d'exercice aussi...
– Et pourquoi vous me l'avez pas dit plus tôt ?
– Ben pour vous faire faire de l'exercice... C'est bon pour la santé... C'est comme Jacques Mayol !
– … …
– Moins bon pour respirer, mais faut savoir ce qu'on veut : bien respirer ou être en bonne santé !?
– Ben tant pis, tant pis : je préfère respirer...
– Tant pis pour la santé ?
– Tant pis !
Titus sort des ciseaux de sa poche... Maryvonne lui tend son masque et il fait un grand trou dedans. Il lui retend le masque qui a maintenant un grand trou au milieu... Maryvonne remet le masque.
– Ah ben c'est mieux comme ça !...
– Oui, mais c'est moins bon pour la santé...
– Peut-être, mais c'est mieux pour respirer...
– Peut-être, mais c'est moins bon pour la santé...
– Oui mais c'est mieux pour respirer... Et pour aller au dentiste aussi...
– Mais c'est mieux aussi pour attraper la maladie du « Kreu du vide à attraper » ...
– Oui mais ça fait moins rouge quand on respire...
– Oui mais c'est toujours rouge avant qu'on soit violet...
– Et alors ?
– C'est toujours rouge avant qu'on soit violet...
– Et après quand on est violet ?
– Ben après, on est violet et puis après on est violet violet.
– Et après quand on est violet violet ?
– Ben c'est juste avant qu'on soit gris de gris...
– Et après quand on est gris de gris ?
– Et ben c'est juste avant qu'on soit guéri...
– Et quand on est guéri ?
– Ben on est guéri guéri...
– Ah, c'est chouette ! Et quand on est guéri guéri ?
– Ah ben alors plus rien peut vous arriver... Vous êtes guéri guéri...
– C'est merveilleux ! C'est formidable ! On est guéri guéri pour toujours ?
– Oui, pour toujours !
– Pour toujours toujours ?
– Oui pour toujours toujours... Mais pour cela faut s'entrainer à plus respirer...
– Ah, je comprends... Ça doit être bien de plus respirer !
– Oui, mais c'est difficile, c'est très difficile, c'est un long travail... Un très long travail...  Ça peut prendre des années avant d'arrêter de respirer...
– Ah je comprends faut être très très fort ! Comme Jacques Mayol ?
– Oui, comme Jacques Mayol ! Lui est devenu très très très fort ! Il a vécu dans l'eau avec des gros poissons... Et maintenant, il vit dans la terre avec des vers...
– Il vit dans la terre ?
– Oui, il vit dans la terre... (Il réfléchit) Ou peut-être qu'il vit dans l'air... (Il réfléchit encore) Ou peut-être qu'il vit encore dans l'eau...
– Il vit un peu partout alors ?
– Oui, il vit un peu partout, à moins qu'il soit un peu mort, mais pas beaucoup...
– Ah, il est pas beaucoup mort ?
– Non pas trop beaucoup...

"Une histoire de clowns" est l'occasion pour Jacques de régler son compte, par l'absurde, au Covid... Tout y passe, le squat des plateaux télé par les professeurs, le confinement, les autorisations, le couvre-feu, les vaccins, la science et le comité scientifique, les masques...

...Deux clowns qui ne se connaissent pas ont rendez-vous dans un jardin public... Et, lors de leurs retrouvailles, une terrible maladie sévit, "Le kreu de vide zéro"...

Extrait :

Le 1er clown arrive avec un masque sur le front ou sur la tête. Il est très méfiant... Il va, il vient... Puis finit par s'assoir sur le banc... Le deuxième clown arrive, il porte un masque à son cou. Les deux clowns en se voyant sont pris d'une grande allégresse... Ils se touchent du coude, du genou, puis, ils se prennent dans les bras... Puis,
Le 1er clown se recule...

– Vous n'avez pas mis votre masque comme il faut !
– ?
– Non ! C'est  pas comme ça qu'on fait !
– Ah bon… ?

Titus sort un chiffon troué (un peu sale) de sa poche et montre à Maryvonne comment qu'on fait pour mettre son masque sur la bouche...
- Alors vous voyez là, c'est bien qu'il soit un peu troué, car ça permet de respirer... Sinon faut arriver à bien retenir sa respiration...

Maryvonne prend une grande respiration et met son masque comme lui montre Titus et puis elle bloque sa respiration... Elle devient rouge, écarlate... Elle baisse son masque pour souffler (Pfououou en postillonnant...) et  reprendre une grande respiration, puis bloque sa respiration de nouveau et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Elle rebaisse son masque et prend à nouveau une grande respiration...
Pfouuuu !

Maryvonne :
– Faut s'exercer !
– Oui !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !

– C'est pas facile !
– Non !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !

– Vraiment pas facile !
– Oui, faut vraiment beaucoup s'exercer...                                                                     
– Oui...
– Essayez encore...

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate...Enlève son masque : Pfououuuuu !

Titus :
– Je vois que ça vient !
– Vous êtes sûr ?
– Oui, oui !
– Pfououou...
– Vous êtes encore un peu rouge, mais ça vient, ça vient !  (Et s'adressant au public, un peu menacant) Et là aussi j'en vois qui respire derrière leur masque ! Hein !!! Retenez votre respiration !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu !

– Vous êtes sûr que ça vient ?
– Oui, oui...
– Vraiment, vraiment sûr ? Dit-elle inquiète...
– Sûr de sûr !
– J'ai pas l'impression ! Dit-elle à bout de souffle...
– Si, si : ça vient ! Ça vient de chez vient !
– Vous êtes sûr, sûr, sûr ?
-Oui, recommencez ! (et s'adressant au public) Et vous aussi, faites un effort !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate...Titus encourage le public à en faire autant... Il leur montre comment faire...
Pfououuuuu !
– J'ai du mal à respirer !
– C'est parce que ça vient ! C'est un signe !...
– Vous êtes sûr ?
– Bien sûr ! Quand ça vient ça vient, on a l'impression que ça vient pas, mais c'est un signe que ça vient...
– Ah bon ?
– Oui, faut pas se fier aux apparences...
– Ah bon ?
– Oui, quand vous devenez rouge, rouge, rouge, ça veut dire que vous vous habituez à devenir rouge, rouge, rouge... C'est signe que ça vient !
– Vous êtes sûr ? Sûr sûr ?
– Sûr de sûr ! Recommencez, c'est presque gagné !
– Ah bon ?
– Oui !

Elle reprend une grande respiration, la bloque et remet son masque... Elle redevient rouge écarlate... Pfououuuuu ! Elle tousse, elle  tousse... Elle est au bord de l'apoplexie... Elle s'étrangle ! On croit qu'elle va vomir... Elle se plie en deux, et tousse encore... Prend de grandes respirations pour retrouver son souffle... Va-t-elle tomber dans les pommes ?                                                     
– Autrement, j'ai des ciseaux si vous voulez...
– … ? !(regard interrogatif au public)
– Oui, on peut faire des trous dans le masque pour bien respirer...
– … !!! (regards désappointés au public)
– C'est moins bon pour la santé... mais on peut mieux respirer...
– …
– Et ça fait faire moins d'exercice aussi...
– Et pourquoi vous me l'avez pas dit plus tôt ?
– Ben pour vous faire faire de l'exercice... C'est bon pour la santé... C'est comme Jacques Mayol !
– … …
–  Moins bon pour respirer, mais faut savoir ce qu'on veut : bien respirer ou être en bonne santé !?
– Ben tant pis, tant pis : je préfère respirer...
– Tant pis pour la santé ?
– Tant pis !

Titus sort des ciseaux de sa poche... Maryvonne lui tend son masque et il fait un grand trou dedans. Il lui retend le masque qui a maintenant un grand trou au milieu... Maryvonne remet le masque.

– Ah ben c'est mieux comme ça !...
– Oui, mais c'est moins bon pour la santé...
– Peut-être, mais c'est mieux pour respirer...
– Peut-être, mais c'est moins bon pour la santé...
– Oui mais c'est mieux pour respirer... Et pour aller au dentiste aussi...
– Mais c'est mieux aussi pour attraper la maladie du « Kreu du vide à attraper » ...
– Oui mais ça fait moins rouge quand on respire...
– Oui mais c'est toujours rouge avant qu'on soit violet...
– Et alors ?
– C'est toujours rouge avant qu'on soit violet...
– Et après quand on est violet ?
– Ben après, on est violet et puis après on est violet violet.
– Et après quand on est violet violet ?
– Ben c'est juste avant qu'on soit gris de gris...
– Et après quand on est gris de gris ?
– Et ben c'est juste avant qu'on soit guéri...
– Et quand on est guéri ?
– Ben on est guéri guéri...
– Ah, c'est chouette ! Et quand on est guéri guéri ?
– Ah ben alors plus rien peut vous arriver... Vous êtes guéri guéri...
– C'est merveilleux ! C'est formidable ! On est guéri guéri pour toujours ?
– Oui, pour toujours !
– Pour toujours toujours ?
– Oui pour toujours toujours... Mais pour cela faut s'entrainer à plus respirer...
– Ah, je comprends... Ça doit être bien de plus respirer !
– Oui, mais c'est difficile, c'est très difficile, c'est un long travail... Un très long travail...  Ça peut prendre des années avant d'arrêter de respirer...
– Ah je comprends faut être très très fort ! Comme Jacques Mariole ?                             
– Non pas Jacques Mariole ! Jacques Mayol ! Y nageait au fond des mers sans respirer... Il a vécu dans l'eau avec des gros poissons... Et maintenant, il vit dans la terre avec des vers...
– Il vit dans la terre ?
– Oui, il vit dans la terre... (Il réfléchit) Ou peut-être qu'il vit dans l'air... (Il réfléchit encore) Ou peut-être qu'il vit encore dans l'eau ?
– Il vit un peu partout alors ?
– Oui, il vit un peu partout, à moins qu'il soit un peu mort, mais pas beaucoup...
– Ah, il est pas beaucoup mort ?
– Non pas trop beaucoup...